Requalification du quartier de la Porte Montmartre, Paris XVIII.

A la suite de l’étude générale, il est apparu que le secteur de la porte Montmartre regroupait un grand nombre de bâtiments en mauvais état. Il a été décidé de démolir ces bâtiments dont une tour d’habitation de 10 étages, adossée au boulevard périphérique et orientée nord/sud avec des appartements non-traversants.
A ce constat plutôt négatif, s’ajoutaient des objectifs de requalification de ce quartier isolé, peu habité, situé à la marge du marché aux puces de Saint-Ouen.
Le regroupement de plusieurs bâtiments devant être démolis, offre une assiette foncière conséquente permettant le développement d’un projet urbain organisé autour de l’identité du logement et des équipements de proximité.
Ceux-ci sont (ou seront) tous restitués dans de nouveaux bâtiments. Les nouveaux logements, construits avec une exigence de performance environnementale, sont éloignés du boulevard périphérique et tirent profit du jardin Binet à proximité.
Un bâtiment d’activités d’environ 13 000m², protège le quartier d’habitation des nuisances du bruit et de la pollution du boulevard périphérique. Ce bâtiment tire parti cependant, de sa bonne situation et visibilité sur le boulevard périphérique.
Une voie nouvelle irrigue le cœur du quartier. La continuité des cheminements doux a été assurée ainsi qu’un accès nouveau au jardin Binet depuis le parvis du bâtiment d’activités.
Le quartier a été conçu avec une exigence environnementale autant pour la production d’énergie, la récupération des eaux, les performances des bâtiments que pour les approches spatiales de continuité urbaine et un souci de concertation.

PROGRAMME :
Logements (12 400 m²)
Activités (14 000 m²)
Equipements : crèche, centre social, bibliothèque, centre d’animation, PMI, centre médical, école maternelle, salle de quartier (4000 m²)

INTRODUCTION :
Cette mission d’architecte-urbaniste du quartier de la Porte Montmartre fait suite à une réflexion plus générale sur la requalification du secteur Montmartre/Clignancourt/Poissonniers menée, à l’initiative de la ville de Paris, de 2002 à 2004.
Cette mission recouvre :
– la conception de l’organisation urbaine
– la coordination urbaine et architecturale.

2005-2014 Paris Habitat (Véronique Barry-Delonchamps). Urbanisme